Sélectionnez votre pays pour des informations commerciales et locales

Transportez Futé

Faire de chaque kilomètre un atout pour l’avenir.

Prochain webinaire : 

Comment automatiser le calcul des indemnités de déplacement des conducteurs?

M’inscrire

Pour un un projet éco-conduite réussi mettez en place des outils de suivi et d’accompagnement des conducteurs

Stratégie transport

Comment analyser les performances de vos conducteurs et de vos véhicules si vous n’ avez pas les outils ? Comment les conducteurs devraient-ils améliorer leur comportement s’ils ne sont pas coachés et ne reçoivent pas de feedback continu ?
Pour plusieurs raisons, il est crucial de mesurer et de rapporter les performances et d’aider les conducteurs à améliorer leur conduite.

“Depuis de nombreuses années, Ahola est certifiée pour la qualité (ISO 9001) et l’environnement (ISO 14001), c’est pourquoi nous attachons une grande importance à ce que nos transports soient effectués de manière efficace et écologique. Il est important pour nous de suivre le rendement du parc de véhicules et des conducteurs en surveillant et en signalant la consommation de carburant et les émissions de CO2. Comme nous avons des écrans dans nos véhicules, nous pouvons aussi avoir un impact sur le comportement de conduite des conducteurs, ce qui a un effet majeur sur l’usure et la consommation de carburant”

Joakim Asplund, Responsable projet, Ahola Transport Abp

Commençons par la surveillance et la mesure. Le simple fait de mesurer la performance permettra de l’améliorer. Comme nous l’avons dit, nous nous adressons aux êtres humains. On a souvent observé en gestion, comme nous le dit la loi de Pearson, que le simple fait de mesurer le rendement l’améliore. Lorsque le rendement est mesuré et communiqué, le taux d’amélioration s’accélère. En effet, cela semble logique, lorsque les conducteurs savent qu’ils sont observés, ils deviennent plus vigilants. Mais la simple mesure n’est pas suffisante, un feed-back régulier et objectif sur ces performances est essentiel, pour un bon résultat. Cela aide à maintenir les résultats à long terme. Les outils de suivi sont essentiels pour prouver les impacts de l’éco-conduite, pour établir un inventaire des comportements et des consommations et pour fixer des objectifs réalistes. Ils permettent également d’effectuer le suivi sur la base de critères objectifs. De simples données de consommation ne suffisent pas. Certains transports et déplacements consomment beaucoup plus de carburant que d’autres, et il serait injuste de favoriser les conducteurs qui ont les itinéraires les moins vallonnés ou qui parcourent des ”kilomètres à vide”.

“Lorsque nous avons fait installer le système, nous nous sommes rendu compte que tout n’était pas parfait ! Par exemple, nous avons remarqué que les camions tournaient au ralenti une heure en moyenne par jour ! Le moteur tournait au ralenti pendant le chargement et le déchargement pour maintenir le réfrigérateur en marche afin d’éviter que la température n’augmente. Nous avons décidé de brancher l’alimentation externe aux réfrigérateurs et de nous débarrasser de la plus grande partie de la marche au ralenti. Grâce à cette initiative, nous avons réussi à économiser 12 p. 100 de la marche au ralenti!”

Allan HVIDBERG, Responsable Logistique, AB Catering (DK)

Les paramètres et les critères qui conviennent à l’écoconduite devraient être relatifs et devraient pouvoir être comparés à la durée de conduite et à la distance parcourue. Il doit y avoir un retour d’information en temps réel (”valeurs immédiates” : accompagne le conducteur au volant) et si possible des indications pédagogiques faciles à comprendre (le rouge indique un comportement plus mauvais, le vert indique un bon comportement, le jaune indique que l’on s’approche de la limite). De plus, il est facile à comprendre et à relier aux mesures en pourcentage ; le pourcentage en rouge devrait être réduit et le pourcentage en vert devrait être augmenté.

“Nos chauffeurs utilisent également le module de conduite écologique ; ils le regardent dans le camion toute la journée. Au bureau, on a mis en place les résultats de l’éco-conduite sur un tableau chaque semaine. Nous avons une compétition appelée ”Le pilote de la semaine” où nous listons le pilote qui a les meilleurs résultats. Avec cette compétition et une bonne communication, nous pouvons constater que beaucoup de nos pilotes se sont très bien améliorés. Comme nous avons des types de trajets très différents (longs/courts trajets), nous avons créé des groupes pour pouvoir comparer les conducteurs de manière équitable. Certains des pilotes sont vraiment intéressés et se demandent ce qu’ils devraient faire pour devenir numéro un. Je pense qu’il est intéressant de voir à quelle vitesse ils peuvent s’améliorer!”

Claus GRAAKJÆR, Exploitant, BC Catering Grossisten A/s

Les paramètres de l’Eco-conduite :

La solution Éco-conduite Vehco permet d’évaluer les performances des conducteurs indépendamment des véhicules et du terrain. Nous utilisons six critères qui permettent une analyse objective. Il s’agit du freinage brusque, de la marche au ralenti, du gaspillage d’énergie, de la conduite en roue libre, de la décélération et de l’excès de vitesse. De plus, la solution offre des graphiques et rapports pédagogiques qui peuvent être utilisés pour afficher ou communiquer directement avec les conducteurs. Ci-dessous, nous passons brièvement en revue les paramètres.

Energie Gaspillée (freinage)
L’énergie consommée pendant l’accélération jusqu’à une certaine vitesse est comparée à l’énergie perdue sous forme de chaleur dans les freins lorsque la vitesse est réduite.

Freinage brusque
Un freinage brusque est calculé lorsque la vitesse est fortement réduite à l’aide du frein. La mesure indique le nombre de freinages brusques par rapport au nombre total de freinages qui ont été effectués. Le freinage brusque est particulièrement intéressant pour le transport de personnes ou de marchandises sensibles dans des situations de circulation dense. Pour minimiser les freinages brusques : Concentrez-vous sur une conduite et un freinage anticipé et sur le fait que le freinage se fait en douceur. Bonne performance : 0%

Excès de vitesse
Aller à plus de 83 km/h à l’aide de l’accélérateur. Remarque ! Si le véhicule descend une pente à une vitesse supérieure à 83 km/h, aucune survitesse n’est calculée puisque le véhicule ne consomme pas de carburant. Pour minimiser la survitesse : Concentrez-vous sur le maintien de la bonne vitesse de pointe et sur le fait de ne pas rouler trop vite et de maintenir une vitesse constante. Bonne performance: 0-3%

Ralenti
Arrêt de plus de 60 secondes avec le moteur en marche. Si l’arrêt est inférieur à 60 secondes, ou si nous recevons un signal ”prise de force” (PTO), alors il n’est pas comptabilisé. Pour réduire au minimum la marche au ralenti : Concentrez-vous sur l’arrêt du moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt. Bonne performance: 5-8%.

Inertie (décélération)
Mesure de la capacité d’adaptation du conducteur à la circulation, l’approche des sorties, etc. Ne se mesure que lorsque la vitesse diminue. Le calcul est effectué lorsque la vitesse du véhicule diminue lentement (moins de 1 m/s²), que la pédale de frein n’est pas actionnée et que la pédale d’accélérateur n’est pas actionnée (aucune consommation de carburant). Pour maximiser cet indicateur: Concentrez-vous sur un freinage anticipé afin de vous arrêter progressivement et reduisez la vitesse sans freiner lorsque c’est possible.
Bonne performance : 75-100%.

Inertie
Nous mesurons ici combien le camion roule sans interférence du conducteur (accélérateur/freins). Le calcul de la puissance est effectué lorsque : le véhicule se déplace sans consommation de carburant, la pédale de frein et la pédale d’accélérateur ne sont pas actionnées (pas de consommation de carburant) et le régulateur de vitesse n’est pas utilisé. Pour maximiser le l’inertie: Essayez de garder cette valeur aussi élevée que possible. Concentrez-vous sur l’utilisation de la topographie ou d’autres possibilités pour faire avancer le véhicule - sans utiliser la pédale d’accélérateur ou le régulateur de vitesse.

 

Tableau de bord et rapports

Pour un suivi efficace des performances des conducteurs, des tableaux de bord, des rapports et de bonnes possibilités d’exportation des données du système sont nécessaires. Un véritable tableau de bord présentant une vue d’ensemble des conducteurs, du classement et des tendances est utile pour avoir une vue d’ensemble de l’état des véhicules. Puisqu’il est courant d’utiliser plusieurs paramètres de conduite pour mesurer le comportement de conduite, une façon commune et intelligente est de combiner les paramètres dans un indice éco-conduite.

 

vehco-mobile-driver-cabin-bring

Au niveau de l’entreprise, chaque paramètre peut être analysé pour identifier les domaines d’amélioration les plus importants. Grâce à ce type d’indice, il est possible de comparer les entreprises, les groupes et les conducteurs entre eux. Les gestionnaires de transport qui réussissent passent généralement en revue le classement et commencent à se concentrer sur les conducteurs qui ont le plus grand potentiel d’amélioration. Voir l’exemple d’un classement des conducteurs ci-dessous.

vehco-office-ecodriving-computer

Pour une analyse plus détaillée, les données sur l’éco-conduite devraient être disponibles dans des rapports plus détaillés, de préférence avec des fonctions de planification et de distribution aux autres utilisateurs de l’organisation. Les données devraient également pouvoir être exportées dans différents formats, afin d’être analysées plus en détail dans des outils de gestion des rapports, tels que MS XLS.

Un Coach pour conducteur en cabine
Comme on l’a dit, les chauffeurs ont tout à gagner à être coachés dans la cabine. S’ils peuvent repérer leur comportement de conduite en temps réel sur leur écran, cela les encouragera davantage à améliorer leur performance. Nicolas Laporte qui dirige les Transports Laporte nous explique que l’un des facteurs de succès de l’éco-conduite dans son entreprise a été l’interface utilisateur pédagogique pour ses conducteurs montrant en temps réel leurs performances. Selon lui, les conducteurs aiment utiliser l’application et le fait d’avoir les résultats sous les yeux les pousse vraiment à s’améliorer.

 
vehco-mobile-ecodriving

“Avoir ses propres résultats sous les yeux encourage vraiment les conducteurs à s’améliorer”

Nicolas Laporte, Directeur, Transports Laporte

 

Découvrez nos solutions en vidéo