Sélectionnez votre pays pour des informations commerciales et locales

Transportez Futé

Faire de chaque kilomètre un atout pour l’avenir.

Prochain webinaire : 

RÉUSSIR SON PROJET D’INFORMATIQUE EMBARQUÉE

M’inscrire

Quelques nouvelles technologies des véhicules poids-lourds de 2016

Informatique & transport

Beaucoup de nouvelles technologies intégrées aux véhicules poids-lourds sont apparues dans le courant de l’année 2016. Revenons sur certaines de ces découvertes qui permettent d’améliorer la sécurité routière, de réduire les consommations de carburant ou tout simplement d’imaginer le véhicule du futur. 

Convois de poids lourds

L’une des nouvelles technologies qui a fait couler pas mal d’encre cette année, c’est le platooning. Une innovation qui a été encouragée notamment par les Pays-Bas lors de leur présidence de l’UE. Le pays a initié le Truck Platooning Challenge invitant les constructeurs de poids-lourds à faire rouler en colonne plusieurs de leurs véhicules (Platooning) afin de favoriser l’adoption de cette nouvelle technologie.

Le platooning permet de lier plusieurs véhicules dans un convoi. Les véhicules roulent très proches les uns des autres à une distance constante en utilisant des systèmes de connectivité et d’aide à la conduite automatique. Le premier véhicule agit comme le chef de la colonne, les véhicules le suivant réagissant sans délai à ses changements de mouvement. Par exemple, s’il freine, tous les autres freineront instantanément et maintiendront la même distance entre eux. Il est évidemment possible pour les conducteurs de quitter le convoi quand c’est nécessaire et de reprendre le contrôle total du véhicule.

Cette nouvelle technologie offre des avantages évidents : une sécurité routière améliorée, une consommation moindre… On peut donc imaginer que cette technologie envahira nos autoroutes dans le futur.

Camion autonome

2016 a vraiment été l’année des véhicules autonomes. Un autre type de camion autonome a été médiatisé au mois d’octobre. Celui-ci a effectué sa première livraison de marchandises entièrement seul dans le Colorado aux Etats-Unis. Otto, l’entreprise qui a développé la technologie de ce véhicule et qui a d’ailleurs été rachetée par Uber propose un équipement en kit pour doter les poids lourds existants de fonctions de conduite autonome. Ce kit comprend des caméras, un lidar et des radars ultrasons et coûte environ 27 500 €).

Ce futur-là est déjà donc presque réalité !

Des solutions pour améliorer la sécurité routière

De nouvelles technologies apparaissent également à l’intérieur des véhicules ; ainsi de nombreuses solutions sont développées pour améliorer la sécurité routière.

Aujourd’hui, les programmes de stabilité installés dans les poids-lourds articulés envoient déjà des alertes au chauffeur quand il y a un risque de renversement ou de mise en portefeuille. Or, ces alertes arrivent souvent trop tard. Le chauffeur ne peut éviter la perte de contrôle car ces systèmes utilisent des indicateurs de stabilité immédiats. Les futurs systèmes utiliseront très bientôt des méthodes prédictives et pourront générer des prévisions plus précoces. Des projets de recherche proposent en effet des systèmes intelligents basés sur un modèle prédictif. Les indicateurs à l’instant t y sont associés à des indicateurs à quelques secondes dans le futur générés grâce à un modèle prédictif basé sur le profil de la route empruntée par le camion.

Les derniers systèmes de pesage en marche vous permettront probablement également d’éviter les renversements. Ceux-ci calculent le Load Transfer Ratio (LTR) : un indicateur du risque de renversement. Ils détectent les transferts de charge pouvant causer une instabilité latérale grâce à des données issues du BUS-CAN et de capteurs dans le véhicule.

D’autres rapports de recherche ont proposé des solutions anti-mise en portefeuille pour tracteur avec semi-remorque : des modèles mathématiques ont été conçus pour détecter et prédire les mises en portefeuille grâce à des capteurs dans les véhicules et la typologie de la route via une cartographie numérique. Une alerte peut alors être envoyée au conducteur.

Un outil de diagnostic des zones à risque pour les poids-lourds (AlertInfraPL) a également été développé il y a quelques années : il permet d’identifier les zones dangereuses en prenant en compte les spécificités des véhicules lourds et de l’infrastructure routière. Il est possible de coupler les données de cet outil avec un système embarqué pour informer les conducteurs de véhicules géolocalisés qu’ils sont sur le point de traverser une zone à risque.

Des solutions pour réduire les consommations

L’impact environnemental des poids-lourds s’améliore d’année en année. La conception et la motorisation des véhicules y contribuent, avec des améliorations techniques de plus en plus importantes. Mais, c’est avec des solutions d’éco-conduite que les entreprises peuvent réduire au maximum les consommations.

Les technologies dans les camions ont évolué et permettent maintenant par exemple de profiter de l’énergie cinétique pour réduire leur consommation; pour faire simple, ils peuvent stocker l’énergie dans les descentes pour les réutiliser dans les montées.

Dans le futur, les solutions prendront également en compte le profil de la route (pente, rayons de courbure, résistance au roulement et adhérence), les conditions de trafic et d’environnement (comme la météo) pour adapter automatiquement la vitesse du véhicule aux conditions réelles.

Sources :

Découvrez nos solutions en vidéo
Brochures, fiches produits, images