Sélectionnez votre pays pour des informations commerciales et locales

Transportez Futé

Faire de chaque kilomètre un atout pour l’avenir.

Prochain webinaire : 

Sujet à définir

date à définir

M’inscrire

5 conseils pour bien gérer son parc informatique

Stratégie transport

Optimiser son parc informatique est essentiel pour en assurer sa pérennité. Cette gestion efficiente est une tâche complexe requérant de bonnes pratiques. Pour les responsables informatiques des entreprises de transport, c’est un enjeu crucial.
Comment rationaliser le fonctionnement d’un parc informatique tout en limitant les coûts ?

1. Mettre en place une CMDB

La CMDB, Configuration Management DataBase, est au cœur du processus d’optimisation de tout parc informatique. Outil unique pour les systèmes d’information, la création de cette base vise à centraliser toutes les données relatives à l’ensemble des composants, aussi bien matériels que logiciels, au sein du parc. Elle contient les informations techniques, administratives et financières, afin de mieux prendre en compte l’état du système en place, favorisant ainsi une meilleure gestion de l’entreprise.

2. Automatiser la gestion des logiciels

Pour une meilleure maîtrise du parc informatique, certaines opérations méritent d’être automatisées. C’est notamment le cas pour le déploiement et la mise à jour des logiciels, ainsi que pour l’inventaire du matériel. L’automatisation de ces tâches permet de simplifier la gestion quotidienne, tout en réduisant les coûts.

3. Homogénéiser le matériel et les logiciels

C’est une évidence, sans une maintenance de qualité, la gestion d’un parc informatique s’avère difficile, aussi bien en termes d’efficacité que de dépenses. La standardisation des matériels et des logiciels la facilite considérablement. L’homogénéité du parc facilite non seulement son entretien, mais permet également d’optimiser les coûts.

Avant de renouveler les équipements, il est judicieux d’analyser les besoins et profils des utilisateurs. Il faut ensuite les regrouper autour de configurations types, tout en prenant en compte leurs connaissances, ainsi que celles de l’équipe de maintenance pour mieux capitaliser leurs savoir-faire. La maintenance des postes de travail en sera considérablement simplifiée par la suite.

4. Allonger la durée de vie des ordinateurs

Le renouvellement des postes de travail est une opération coûteuse. La migration des données vers un matériel plus récent peut entrainer de graves imprévus : perte de données, incompatibilité entre logiciels, etc. Il est donc préférable de ne pas renouveler les postes de travail de l’entreprise trop régulièrement et, dans la mesure du possible, de privilégier l’exploitation des capacités du parc informatique existant.

5. Virtualiser les postes de travail

La virtualisation des postes de travail, la VDI (Virtual Desktop Infrastructure) est incontournable pour les entreprises de transport routier. Elle vise à stocker sur un serveur d’hébergement toutes les applications et données disponibles. Elles deviennent alors accessibles à tous les salariés, en toutes circonstances, sur PC, ordinateur portable, tablette ou smartphone.

Outre une sécurité renforcée des données en cas de perte de matériel, la VDI offre aussi une simplification de la maintenance, les applications et les données étant stockées sur un serveur central sécurisé et non plus sur un poste de travail local.

Enfin, certaines entreprises de transport routier développent le BYOT (Bring Your Own Tools). Cette approche consiste à encourager les salariés à utiliser leur smartphone ou ordinateur personnel au sein de l’établissement, afin qu’ils n’aient pas à jongler entre matériel privé et professionnel. L’indemnisation mensuelle allouée à chaque employé pratiquant le BYOT serait minime par rapport aux frais de maintenance du parc informatique.

Partager cet article

Découvrez nos solutions en vidéo
Brochures, fiches produits, images