Sélectionnez votre pays pour des informations commerciales et locales

Transportez Futé

Faire de chaque kilomètre un atout pour l’avenir.

Prochain webinaire : 

RÉUSSIR SON PROJET D’INFORMATIQUE EMBARQUÉE

M’inscrire

Comment le géofencing peut vous permettre de gagner de l’argent – ou de ne pas en perdre ?

Stratégie transport

Interview avec Arnaud Petitgas de Salesky et Stéphane Begoc

Eviter les tronçons d’autoroute inutiles

En créant des zones de géofencing (périmètres délimités sur une carte), les transporteurs peuvent s’assurer que certains tronçons d’autoroute ne sont pas pris par les véhicules. Cela peut être votre cas, si votre exploitation est localisée près d’une sortie d’autoroute à la sortie d’une grande ville. C’est le cas d’un transporteur proche de la sortie Sablé sur la A81. Le tronçon Le Mans – Sablé lui coûte environ 10€, alors qu’une route nationale qui longe cette autoroute ne lui coûte rien. Multiplié par 150 véhicules, cela peut coûter très cher. Le plus simple est alors de donner des instructions aux conducteurs et de mettre une alerte sur ce tronçon.  

Diminuer les pertes de palettes

On se souvient du livre noir de la gestion de palette édité par l’UNTF. Avec l’informatique embarquée, vous pouvez importer une liste de points d’intérêt, qui soit par exemple la liste des marchands de palettes sur votre zone d’activité. Ensuite, vous pouvez créer des périmètres autour de ces points et savoir lorsqu’un de vos véhicules rentre dans cette zone. Même si les transporteurs ne comptabilisent pas chaque palette, ils remarquent étonnamment qu’ils en « perdent » moins, lorsqu’ils ont mis cette surveillance en place.

Prévenir des arrivées sur site (ou des départs)

Si par exemple, vous transportez du béton, ou du vrac alimentaire pour les fermes, vous pouvez créer des zones de géofencing sur vos points de livraison. Dès que le véhicule rentre dans cette zone, un SMS est envoyé pour prévenir de votre arrivée.
Dans le même esprit, pour les collectes dans les champs, où certains transporteurs enregistrent jusqu’à 4000 mouvements par saison, vous pouvez mettre des zones de geofencing sur les parcelles. Vous savez ainsi en temps réel, lorsqu’un véhicule arrive et repart. Cette information vous permet de mieux anticiper les rotations.
Et puis, bien sûr, il y a vos sites. Et lorsqu’un véhicule rentre le week-end, cette confirmation peut vous être utile pour planifier sereinement les départs du lundi matin.

Optimiser la maintenance

Si vous avez une flotte conséquente, et un atelier en interne, et que votre zone de maintenance est délimitée, votre chef d’atelier peut recevoir une alerte lorsqu’un véhicule rentre sur cette zone et ainsi permettre aux mécaniciens d’intervenir plus rapidement.
Si vous externalisez la maintenance à un prestataire externe, le géofencing peut vous permettre d’envoyer une alerte au prestataire dès que le véhicule est présent sur la zone. Vous et votre prestataire gagnez en temps et en efficacité.

Découvrez nos solutions en vidéo