Sélectionnez votre pays pour des informations commerciales et locales

Transportez Futé

Faire de chaque kilomètre un atout pour l’avenir.

Prochain webinaire : 

RÉUSSIR SON PROJET D’INFORMATIQUE EMBARQUÉE

M’inscrire

Eviter les heures superflues des conducteurs : pour quels bénéfices ?

Stratégie transport

Les heures supplémentaires ou les infractions aux temps de conduite sont des variables du transport qui peuvent facilement influencer la rentabilité de vos tournées. Heureusement, l'informatique embarquée peut vous aider. Quelques transporteurs témoignent sur les bénéfices de la gestion de ces heures supplémentaires.

Anticipation et suivi pour combattre les heures supplémentaires des conducteurs

Jean-Marc Rigaud, Président des Transports Yzeuriens, utilise l'informatique embarquée pour réduire les heures supplémentaires de ses conducteurs. " Chaque récapitulatif des heures est renseigné avec le contrat du conducteur ; on connait donc le potentiel d’heures qu’il doit effectuer par rapport à sa base de contrat. Nous pouvons donc essayer de lisser leurs heures en attribuant les missions en fonction des heures effectuées." Grâce à une vue globale de tous les temps disponibles, il est beaucoup plus facile d'attribuer les missions aux conducteurs qui disposent de temps de conduite suffisant.

Cependant, les situations ne sont pas toujours faciles à régler "En période de forte activité ou lors des vacances en été, ce n'est pas toujours facile à optimiser," explique Jean-Marc Rigaud. "Mais, maintenant, au moins, nous le voyons directement et nous faisons notre choix en connaissance de cause."

Il est important de combiner cette anticipation avec un suivi des heures superflues et des infractions aux temps de conduite. David Prieur, Président de Prouheze Paradis, passe par l'analyse de ces infractions : "Je fais des récapitulatifs des infractions, cela me permet de les suivre dans le but de les réduire."

Un retour sur investissement rapide

Dès que le processus de gestion des temps est mis en place, le retour sur investissement se ressent très vite. Stefan Nyman, Directeur de EA Akeri, témoigne "C'est surtout la gestion des temps qui a eu un retour sur investissement très rapide !" Chez AE Akeri, la télématique a remplacé la pointeuse traditionnelle. Ainsi, le temps de service ne commence maintenant que quand le conducteur commence effectivement à conduire, et ne comprend plus la pause café du matin !

Ce retour sur investissement est évidemment tout d'abord pécuniaire. "Nous avons réussi à supprimer beaucoup de temps superflu," confirme Stefan Nyman, "Et ce changement nous a permis de faire encore plus d’économies qu’avec la réduction de la consommation !"
En effet, les économies sont parfois substantielles. "Si vous arrivez à gagner 4 ou 5 heures supplémentaires à 50 % avec une base de 10 € de l'heure sur 15 à 20 chauffeurs, sur 5 ou 6 mois par an, le montant peut vite s'élever," nous explique Jean-Marc Rigaud.

Un meilleur climat social

La gestion des heures de travail peut parfois être conflictuelle. Comme la digitalisation harmonise les processus dans l'entreprise et favorise la transmission de l'information, certaines sources de conflit peuvent être évitées. En cas de problème, les données objectives du logiciel peuvent aider à analyser la situation. Il n'y a pas de contestation possible.

Les processus sont clairs et sont les mêmes pour tout le monde. "Il n'y a plus de conflit. Tout est clair, " confirme David Prieur.

La tranquilité comme retour sur investissement

Eviter les heures supplémentaires et les infractions permet surtout de gagner du temps et d'éviter des situations stressante. Selon David Prieur, "le retour le plus important, c’est la sérénité dans la gestion des heures des conducteurs. On ne perd plus de temps. L’information est disponible, elle est correcte, elle est fiable."

Il est alors possible d'aborder les contrôles des autorités de manière plus sereine. "Nous avons eu un contrôle de la DREAL cette année et aucune grosse infraction n’a été relevée," témoigne David Prieur. "Aujourd’hui, c’est notre cœur de métier : il faut maîtriser le sujet pour espérer être encore transporteur dans 5 ans !"

 

Découvrez nos solutions en vidéo
Brochures, fiches produits, images