Sélectionnez votre pays pour des informations commerciales et locales

Transportez Futé

Faire de chaque kilomètre un atout pour l’avenir.

Prochain webinaire : 

RÉUSSIR SON PROJET D’INFORMATIQUE EMBARQUÉE

M’inscrire

Eco-conduite : comment un conducteur s'y est attaqué avec des résultats spectaculaires

Stratégie transport

En quelques mois seulement, la société de transport suédoise Götene Kyltransporter a considérablement amélioré ses performances d'éco-conduite. Impressionné par ces résultats, Vehco a interviewé Mattias Vilgfors, ancien conducteur, qui travaille maintenant, en tant que chef de projet, à l’amélioration du comportement de conduite chez GKT.

Comment le projet a-t-il commencé ?

J'ai demandé à la direction si je pouvais passer quelques mois à travailler sur l'éco-conduite, pour améliorer le comportement de conduite des conducteurs. L’indice d’éco-conduite stagnait et je pensais qu’une amélioration était possible.

Nous avons 100 camions. Et si nous économisions 1 litre de diesel par camion par 100 km ? Cette économie se traduirait par une baisse annuelle de 3 MSEK des coûts de carburant (290 000 €). C’est ce calcul simple qui a convaincu la direction ! Mon manager m’a dit que j’avais 3 mois pour prouver qu'il était possible d'améliorer le comportement de conduite et de réduire la consommation de carburant.

Mattias

Avez-vous reçu des instructions de votre Manager ?

Non, j'étais libre de faire ce que je voulais, et je pouvais créer un plan moi-même !

Quelle méthode avez-vous utilisée ?

J’ai d’abord analysé la consommation de carburant pour savoir où commencer. Je voulais comparer les conducteurs qui conduisent des véhicules similaires sur les mêmes distances ! La comparaison doit être juste. J’ai trouvé des différences, des conducteurs qui conduisent dans les mêmes conditions et dont la consommation de carburant peut varier jusqu’à 5 L/100 km. Voilà où je voulais me concentrer !

Mon modèle de travail consistait donc à regrouper des conducteurs ayant des véhicules, des conditions et des itinéraires similaires. Nous avons organisé nos chauffeurs de façon à ce qu'en général, trois chauffeurs conduisent le même camion et parcourent la même distance, pour pouvoir les comparer.

Ensuite, j’ai analysé la consommation moyenne et le ralenti. Je me suis concentré sur les différences que je pouvais détecter. Et j'ai retourné notre classement pour me concentrer sur les conducteurs avec le meilleur potentiel d'amélioration. En fait, les meilleurs d'entre eux sont aussi intéressés. Cela m’a surpris. Je m'attendais à ce que les conducteurs soient négatifs mais, à ma grande surprise, 95 % d'entre eux ont été positifs. Alors que nous n'avons pas encore défini de bonus ! C’est surprenant que réduire les émissions de CO2 et sauvegarder l’environnement les intéresse. Ils savent que nous pouvons réduire les émissions de centaines de tonnes si nous réussissons !

Comment avez-vous communiqué ?

Nous utilisons Facebook, le service de messagerie instantanée de Vehco et notre propre application GKT (que les employés téléchargent). J'ai communiqué au sujet de l'initiative et du fait que l'accent était maintenant mis davantage sur l'éco-conduite. Cette seule communication a fait passer la courbe de l'horizontale au nord-est !

ecodriving

J'ai ensuite rencontré les conducteurs et je leur ai montré comment cette attention avait amélioré l'indice. Nous étions tellement enthousiastes ! Tout au long du projet, je n'ai communiqué que de manière positive, sans critique, avec des paroles inspirantes. Je pense que c'est important et que personne ne devrait se sentir coupable si sa performance n'est pas aussi bonne. Lorsque je communique avec les conducteurs, je leur montre le score actuel et ce qui peut être fait pour l’améliorer. J'ai aussi communiqué sur le fait que seulement 1 litre d'économie par 100 km permettrait à l'entreprise d'économiser 3 MSEK par an.

Utilisez-vous des bonus ?

Pas encore, mais peut-être plus tard. Jusqu'à présent, nous n'avons jamais promis de bonus, nous avons seulement parlé des possibilités !

Quelles sont vos expériences jusqu'à présent ?

De nombreux conducteurs me demandent ce qu’ils doivent faire pour économiser du carburant. Étonnamment, même les conducteurs expérimentés avec un bon comportement de conduite veulent en savoir plus. Je vais souvent dans les camions avec les chauffeurs où je leur explique en situation comment conduire de manière éco-responsable. Je n'ai pas encore conduit avec eux, mais je le ferai probablement plus tard. Il faut être ouvert d'esprit et plaisanter avec les conducteurs ; je pense que c'est beaucoup mieux que d'être trop exigeant !

Naturellement, tout le monde est différent. C'est pour cette raison qu'il est essentiel de trouver une approche adaptée à chaque conducteur, afin qu'il se sente à l'aise et devienne plus performant.

Au départ, nous avions un objectif de 63. C'était beaucoup trop bas ! Il fallait nous donner un défi, alors nous sommes passés à 70. Je voulais passer à 80, mais maintenant je considère que mon travail, c’est de faire en sorte que tous les conducteurs atteignent 70. Si nous y parvenons, nous gagnerons beaucoup. C'est amusant, et ça doit être amusant !

conducteur

Le soutien de TMG

L'un des facteurs de succès de notre projet, c’est que l'agence de recrutement TMG à Örebro, qui fournit à GKT des chauffeurs qualifiés, nous a aussi soutenus. Leurs directeurs, Christer et Tommy Person, ont une vision très claire de leur rôle. « La qualité est très importante pour nous, et si GKT gère un programme d'éco-conduite, il est naturel pour nous que nos conducteurs soient au moins aussi bons que les autres conducteurs de GKT quand il s'agit d'éco-conduite. Naturellement, nous sommes très fiers qu'ils aient eu de si bons résultats. »

Résultats jusqu'à présent ?

Nous constatons que l'indice moyen d'éco-conduite s'est beaucoup amélioré, beaucoup plus que ce à quoi nous nous attendions ! En octobre 2018, l'indice moyen est passé de 63 à plus de 80,1, pour environ 250 conducteurs. Lorsque j’ai analysé les résultats, j’ai réalisé que notre consommation moyenne en octobre 2018 avait diminué de 2,17 litres tous les 100 km par rapport à octobre 2017, soit 5,2 %. Cela signifie une économie annuelle de plus de 6 MSEK pour notre entreprise (581 000€) ! Et bien sûr, le projet n'a pas seulement permis d'économiser du carburant, la réduction des  émissions est plus importante à long terme.

Et à l'avenir ?

J'espère que nous pourrons continuer à travailler activement sur ce programme et à maintenir l'entreprise au-dessus d'un indice d'éco-conduite moyen de 80. Gardons l'esprit de compétition !

Découvrez nos solutions en vidéo
Brochures, fiches produits, images