Sélectionnez votre pays pour des informations commerciales et locales

Transportez Futé

Faire de chaque kilomètre un atout pour l’avenir.

Prochain webinaire : 

RÉUSSIR SON PROJET D’INFORMATIQUE EMBARQUÉE

M’inscrire

Combattre les temps d'attente des conducteurs en sensibilisant vos clients

Stratégie transport

Selon une enquête menée par Vehco auprès de transporteurs, les temps d'attente des conducteurs seraient généralement dûs au fait que leur client n'est pas préparé à l'arrivée du véhicule. Il y a une file d'attente ou le personnel qui receptionne la marchandise est absent ou mal géré. Parfois, des files se créent parce que l'horaire de livraison communiqué est le même pour plusieurs véhicules.

Pour réduire ces temps perdus, une solution consiste à avertir le client à l'avance de l'arrivée du véhicule afin que celui-ci soit prêt au bon moment. Lors de ce sondage, lorsque Vehco a demandé aux entreprises de transport ce qu'elles faisaient pour réduire l'attente inutile des conducteurs, la notification à l'avance a été la réponse la plus courante. Parfois le chauffeur lui-même appelle le client. Dans d'autres cas, la solution de gestion de flotte est utilisée pour informer automatiquement le client que le véhicule arrive dans un délai prédéfini. Le géofencing peut être utilisé à cet effet, une option qui permet d'envoyer un email automatique lorsqu'un véhicule entre ou sort d'une zone géographique définie.

attente des conducteurs

Trouver un accord avec ses clients pour réduire les temps d'attente

Cependant, prévenir de son arrivée n'est parfois pas suffisant. Comment alors faire pression sur vos clients pour limiter l'attente inutile ? Les entreprises contactées par Vehco indiquent qu'elles facturent une partie des temps d'attente à leurs clients. Cependant, il est rarement possible de tout facturer. Soit le client n'est pas disposé à payer, soit ne paiera-t-il qu'une partie des temps d'attente.

Pour sensibiliser vos clients sur le sujet, un accord sur les conditions de ces temps peut être mis en place. Il est préférable de régulièrement mettre à jour ces conditions et d'adapter ces accords en fonction des clients. Par exemple, en déterminant un seuil d'un nombre d'heures au delà duquel la facturation est déclenchée. C'est pourquoi il est judicieux de commencer par identifier et quantifier les temps d'attente. Vous aurez toutes les données en main pour mieux négocier.

Découvrez nos solutions en vidéo
Brochures, fiches produits, images