Sélectionnez votre pays pour des informations commerciales et locales

Transportez Futé

Faire de chaque kilomètre un atout pour l’avenir.

Prochain webinaire : 

Sujet bientôt disponible 

Janvier 2018

 

M’inscrire

Comment éviter les heures supplémentaires des conducteurs ?

Stratégie transport

Dans son étude annuelle, le CNR rappelle que « contrôler les temps de service et de facto les heures supplémentaires [des conducteurs] reste une préoccupation majeure des entreprises de transport routier de marchandises

Si les temps de service se situent généralement entre 186 et 220 heures par mois, plus de 95 % des entreprises interrogées déclarent rémunérer leurs conducteurs « sur une assiette horaire dépassant le seuil de déclenchement des heures supplémentaires (186 heures).» Dans le transport de longue distance, les heures supplémentaires seraient quasi systématiques.

La gestion des heures de travail des conducteurs est donc un défi quotidien des exploitants. Pour chaque conducteur, il faut évidemment tendre vers le nombre d’heures définies par son contrat, mais également jongler avec des contraintes géographiques et les durées légales maximales de conduite.

L’informatique embarquée permet de récapituler les heures de travail et peut ainsi aider les exploitants à prendre les meilleures décisions de planification des effectifs.

Disposer d’un état des lieux des prestations des conducteurs

Grâce à la remontée des données sociales du chronotachygraphe, les solutions d’informatiques embarquées vous permettent de consulter des récapitulatifs de heures de travail, de conduite, de repos et de disponibilité déjà effectuées dans le mois.

Les logiciels vous présentent l’information sous la forme d’un graphe de l’état des lieux des heures de travail de chaque conducteur à cet instant précis. On y voit le volume d’heures prestées en comparaison à la limite mensuelle du conducteur. Il est ainsi facile d’évaluer le remplissage de sa « jauge de temps ». En un coup d’œil, vous savez s’il lui reste beaucoup ou peu d’heures à effectuer.

Outil de controle des heures des conducteurs

Toujours connaître les heures optimales d’un conducteur pour des décisions rapides

A partir de la deuxième moitié du mois, les exploitants doivent s’appliquer à attribuer les missions de la manière la plus adaptée possible afin d’éviter les heures supplémentaires ou les heures de travail non prestées. L’idéal reste évidemment de prester exactement le nombre d’heures prévues sur le contrat de travail du conducteur.

Mais comment faire pour être sûr de tomber plus ou moins juste à chaque fin de mois ? Le logiciel Vehco offre un petit outil supplémentaire qui affiche les heures optimales du conducteur. Il s’agit d’une projection des heures qu’il aurait dû faire à cet instant précis du mois par rapport au nombre de jours écoulés.

Par exemple, si nous sommes le 10 du mois, le curseur des heures optimales s’affiche à environ un tiers du total des heures du contrat. En effet, logiquement, le conducteur doit avoir presté un tiers de ses heures.

Au moment de prendre une décision rapidement,  il est alors facile de repérer quel conducteur devrait recevoir plus d’heures. Ajoutez à cela la possibilité de faire un tri sur les heures optimales afin de sélectionner rapidement ceux qui sont le plus éloigné de cet idéal et vous obtenez un bon outil d’aide à la décision qui améliore le quotidien des exploitants !

Source : Enquête CNR Longue Distance 2015

Partager cet article

Découvrez nos solutions en vidéo
Brochures, fiches produits, images

Soumettre une idée

Ou commentaires sur ce site

En envoyant ce formulaire, vous acceptez la politique de protection des informations Mollom.